AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ELIOTT ♦♦ set the fire to the third bar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: ELIOTT ♦♦ set the fire to the third bar   Lun 8 Mar - 16:33








ᴥ Déclinez votre identité, étranger... ᴥ


NOM, PRÉNOM(S) : De son premier nom Reaghan, qu'elle n'aime pas du tout, elle a décidé d'utiliser son second prénom Eliott qu'elle affectionne tout particulièrement. Son nom, Delaney lui vient en réalité de sa mère. Le patriarche ayant abandonné le domicile familiale alors que la jeune fille n'avait que neuf ans, l'a poussé plus tard à ne garder que le nom de sa mère. ÂGE : Eliott vient tout juste de fêter ses 21ans, le 24 février. LIEU DE NAISSANCE : Eliott est née à San Fransisco. Elle y a vécu de nombreuses années, après le départ de son père, son frère et elle sont partie vivre chez leur grand-mère. Au départ de ce dernier pour l'Irak, la vieille femme à éprouvé le souhait de revenir sur la terre de son enfance. C'est ainsi qu'elles sont arrivés ici, il y a maintenant 15mois. EMPLOI OU OCCUPATION : elle fait régulièrement des baby-sitting pour avoir un peu d'argent, en parallèle de ses études d'histoire. Elle s'occupe également de sa grand-mère activité non rémunéré bien sur.



ᴥ Mais on aimerait vous connaître un peu plus... ᴥ


ᴥ Eliott part régulièrement en balade en compagnie de son appareil photo. Sa chambre est tapissée de cliché pris par elle-même. Que cela soit des photos de véritables inconnus, de paysage, elle adore tout simplement.
ᴥ Sa passion pour les cimetière est bien souvent incomprise, elle n'est pourtant ni morbide, ni suicidaire, mais plutôt fascinée par ce genre d'endroit.
ᴥ C'est une grande sportive, elle caressait le rêve de devenir une athlète reconnu, malheureusement pour elle, une grave blessure au genou lui empêcha de poursuivre son rêve. Se tournant alors vers sa seconde passion, l'histoire.
ᴥ Comme beaucoup de monde elle déteste les hôpitaux, elle en a une véritable hantise. Allant jusqu'à lui provoquer des crises d'angoisses quant elle y reste trop longtemps. Il lui est même arrivé de faire un malaise.
ᴥ Elle adore les enfants, lorsqu'elle vivait encore à San Fransisco, elle passait beaucoup de temps à faire du bénévolat dans une crèche improvisée d'un quartier peu aisé.
ᴥ Lorsqu'elle est énervée, elle peut passé des heures à ranger et faire le ménage, ça l'apaise et étrangement la défoule, ce qui arrange bien évidement son entourage.
ᴥ Elle ne s'est absolument pas cuisiné, et pourtant elle est très douée en pâtisserie, un paradoxe qui enchantait son frère qui dévorait toujours avec beaucoup d'appétit, les desserts de sa cadette.
ᴥ Lorsque sa grand-mère et elle même sont arrivée à Beddgelert dans la maison familiale, Eliott a trouvé un chat. Revenant régulièrement sur la propriété, elle l'a bien vite adopté et renommé virgule, devenant son meilleur ami et confident. Eliott n'a aucun mal à l'admettre elle adore lui raconter ses aventures aussi peu palpitantes qu'elles soient.
ᴥ A son arrivée, le domaine familiale était d'ailleurs dans un sal état, s'improvisant femme à tout faire, elle retape petit à petit, avec de l'aide et des conseils, la maison qui reprend forme progressivement.



ᴥ Bien ! Et à part ça ? ᴥ


PSEUDO : CHERRYlips, livia autrement (aa) CÉLÉBRITÉ SUR L'AVATAR : dianna agron ♥️♥️ COMMENTAIRES : je reviens parmi vous, j'avais autrefois la magnifique natalie dormer, mais je n'ai pas eu le temps de m'occuper de ce personnage. même si j'ai un emploi du temps chargé, je compte bien arrivé à bout de celui-ci, parce que j'aime vraiment beaucoup votre forum <33



Dernière édition par R. Eliott Delaney le Jeu 11 Mar - 16:20, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ELIOTT ♦♦ set the fire to the third bar   Lun 8 Mar - 16:34








ᴥ Votre vie semble fort captivante ! ᴥ



    I GUESS IT'S A GOODBYE

Des cris s’échappaient d’une petite chambre exigüe et plongée dans l’obscurité. Des cris à la signification tellement lourde, une douleur déchirait son cœur comme jamais. Elle ne se laissait que rarement envahir par ses sentiments, par la souffrance mais elle ne pouvait plus rien contenir. Sa vie lui échappait, elle ne contrôlait plus rien. Mais avait-elle contrôlé quelque chose un jour après tout ? Non en réalité elle en était incapable comme toujours. Mais elle venait de perdre tellement que cette douleur en devenait physique, oui il ne s’agissait que d’une métaphore lyrique, tout était bien réel malheureusement pour elle. Si sa vie pouvait être différente à ce moment précis elle n’aurait rien contre. Encore qu’elle avait cette sensation qu’elle ne serait pas forcement plus heureuse, mais elle voulait y croire, elle avait besoin de se raccrocher à quelque chose. La vie ne pouvait pas lui rire dans le dos indéfiniment, il y avait bien une raison à tout ça, il y avait bien un virage positif qui l’attendrait un jour. Pour l’instant sa route était si longue, si difficile, tellement d’obstacles, et cette sensation que ça n’en finirait jamais l’étouffait …


« GO BACK FEW DAYS AGO »
La même pièce, quelques jours plutôt, la lumière du soleil éblouissait le visage de la jolie blondinette qui avait souhaité occuper son après-midi en un grand tris de photographies. Toutes ou presque avaient été prises par elle, en véritable passionnée depuis toute jeune, elle adorait partir en balade et capturer les plus belles choses à travers son objectif. Seulement avec les années, les clichés s’accumulaient sans qu’elle n’ait pris le temps d’analyser chacun d’entre eux, et de se séparer de certain. Les photos inexpressives, celles complètement vide de sens. Elle était tellement prise par son activité qu’elle ne remarquait pas le jeune homme qui se tenait dans l’encadrement de la porte. Posant sur elle un regard à la fois fière et attendrit. Son frère ainé, Aidan, n’était pas du genre à la regarder ainsi, il était plutôt taquin, pour ainsi dire un véritable emmerdeur, qui semblait se désintéresser de son propre avenir. Il la protégeait toujours, mais jamais il n’avait eu de parole réellement tendre envers elle. Lorsqu’elle leva les yeux et qu’elle plongea son regard dans le sien, instantanément son cœur fit un bon dans sa poitrine, comprenant que quelqu’un chose ne tournait pas rond. « Qu’est-ce qu’il y a ? » Un sourire vint se coller sur ses lèvres alors qu’il avançait d’un pas hésitant vers le lit de sa sœur. Se posant près d’elle, il hésita un instant avant de prendre la parole. « Il faut que je te dise quelque chose, mais il faut que tu me promettes de ne pas t’énerver. » Le regard lace, Eliott semblait certaine de ce qu’il allait lui annoncer, il s’était une nouvelle fois battu, s’était probablement fait prendre et devait s’attendre à un procès dans les jours à venir. C’était routinier, il avait implicitement juré de foutre littéralement sa vie en l’air, sans qu’elle ne puisse agir. D’un haussement de sourcil, elle avait en quelque sorte « promis » de ne pas s’emporter. Elle n’avait pas besoin de parler pour qu’il comprenne le fond de sa pensée, c’était comme ça entre eux, elle était un livre ouvert pour lui. Tandis qu’il demeurait le puzzle bien trop compliqué, qu’elle n’était jamais parvenue à résoudre. « Je me suis engagé dans l’armée, je pars dans une semaine … en Irak. » Ses yeux s’écarquillèrent brusquement, ou plutôt se révulsèrent. « Tu te fou de moi ?!! »



Évidement que non, il ne se moquait pas d’elle, il avait éprouvé le besoin de mettre de l’ordre dans sa vie. De se rattraper en quelque sorte. Mais était-ce réellement nécessaire d’aller se faire tuer pour ça ? Bien sur que non, Eliott ne parvenait pas à comprendre son choix, mais elle était obligée de l’accepter. Ce soir, comme tout les soirs depuis, elle se sentait mourir, elle n’avait plus de parents, son frère l’abandonnait … Elle se sentait, seule, incroyablement seule et vide …



    IT'S A NEW START

Beddgelert, nouvelle ville, nouvelle vie. C’était ce que lui avant gentiment dit sa grand-mère. Vieille femme de presque soixante quinze ans, elle débordait toujours autant d’énergie. Elle était à présent le seul rempart, la seule famille d’Eliott, l’unique personne présente qui lui restait et dont elle ne pouvait clairement pas se passer. Comme toutes les petites filles, elle adorait les pâtisseries de sa grand-mère, être gâtée par la vieille femme qui ne jurait plus que par sa descendance. A ceci près que Roselyne était devenue sa tutrice depuis de nombreuses années, au départ de son père pour être précis. Alors qu’il avait abandonné ses deux enfants, cette femme de caractère repris le relais avec le plus grand des plaisirs. Elle connaissait Eliott probablement mieux qu’elle ne se connaissait elle-même, au départ d’Aidan, la vieille femme avait émis le souhait de revenir sur les terres de son enfance. Un caprice de personne âgée, c’était ce que l’on pouvait croire, pourtant Eliott y voyait un espoir dans tout ça, un nouveau départ. Elle y céda immédiatement, ce ne fut pas simple pourtant, mais elle était heureuse de cette décision.

Lorsqu’elles arrivèrent dans la demeure familiale, elle sentit cette atmosphère oppressante, l’abandon des lieux résonnaient encore en elle, alors qu’elle foulait cette terre pour la première fois. Sa grand-mère quant à elle, semblait ravit de voir ce flot de souvenir lui revenir en mémoire, comme si la douleur n’avait aucune importance, seul son passé, sa vraisemblance, en avait.
Assise dans un fauteuil de la véranda, Roselyne observait le jardin avec insistance, comme si le film de sa vie, se déroulait sous ses yeux. Eliott, deux tasses à la main, rejoignait sa grand-mère. « Tiens, prends ça mamie, ça te réchauffera. » lui dit-elle en lui tendant sa tasse de thé. La vieille femme reporta son attention sur sa petite fille, lui souriant tendrement, elle se saisit de la tasse, avant de la porter à ses lèvres. « Tu sais ma chérie, nous ne sommes pas si différente tu sais. » Eliott ne comprenait pas trop où elle voulait en venir, elle avait cette impression que revenir ici, lui faisait perdre pied, elle qui avait toujours eu la tête sur les épaules. « Que veux-tu dire, grand-mère ? » Un petit ricanement s’échappa du corps flétrie de Roselyne, avant qu’elle ne réponde de manière des plus détendu. « Tu viens d’ici toi aussi, je connaissais bien tes parents, des gens charmants. » Elle sentit un nœud se former dans son estomac, elle ne comprenait pas ce qui se passait, elle devait complètement perdre la boule, sa mère était morte en lui donnant naissance, sa propre fille, et elle n’avait connu que les États-Unis. Son père était un lâche, qu’elle détestait, alors pourquoi disait-elle cela ? « Grand-mère, tu détestais papa, et c’est totalement illogique ce que tu dis, je pense que tu devrais te reposer. J’ai l’impression de me retrouver dans un vieux film d’horreur là. » Un sourire étira les lèvres de la vieille femme, elle avait prévu cette réaction, elle aurait sans doute du le lui avouer plus tôt, mais ce pèlerinage, n’avait pas que pour but de ramener une vieille femme sur les terres de sa jeunesse. Mais de permettre à une jeune fille de se réconcilier avec sa véritable vie qui lui avait été enlevé. « Tu as été adopté ma chérie, j’avais fais la promesse de ne jamais te le dire, mais je ne pouvais me résoudre à te voir t’enfermer dans ta solitude, alors te ramener ici, te permettrais surement de retrouver une vie. Victoria, ma chère fille est bien morte en donnant naissance, mais le bébé est mort avec elle ce soir là, tu n’es arrivée chez nous que deux semaines plus tard mon ange. Et si tout ça te rappel un film d’horreur, tu n’as donc rien à craindre, tu adores ce genre de film. » cette annonce fit l’effet d’une bombe sans surprise évidement. Elle ne s’était pas du tout attendu à apprendre une telle chose sur sa vie, mais en y réfléchissant tout ceci lui semblait logique. Elle n’avait pas de colère en elle, seulement de la peine, de la douleur, de l’incompréhension. Elle avait vécu si longtemps dans le mensonge, elle ne savait plus en quoi elle devrait croire. Sa passion pour l’histoire allait s’en doute la conduire à se passionner, pour sa propre histoire.






Dernière édition par R. Eliott Delaney le Lun 15 Mar - 20:44, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bliss V. Grimsson
SWEET MELODY • I come to you in pieces so you can make me whole
avatar

Age : 27
Messages : 432
Inscription : 28/11/2009
Âge du perso : 22 printemps.
Emploi : Co-propriétaire du Tippy's.
Adresse : N°3423, Bloomsburry St.


WOULD YOU TAKE MY HAND ?
Les relations c'est très important:
Les petits posts-it collés au frigo:

MessageSujet: Re: ELIOTT ♦♦ set the fire to the third bar   Lun 8 Mar - 16:57

REBIENVENUE.
Contente que tu reviennes, alors. I love you

*************************
Will you open your door and let me in? When I say I'm sorry, will you believe me? Listen to my story, say you wont leave me. When I say I'm sorry, can you forgive me? © icons by sugabones @ lj ••
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gravity.forum-actif.net
BRHAPS
SALLY Ω Here come complications.
avatar

Age : 27
Messages : 639
Inscription : 04/12/2009
Âge du perso : 23 ans
Emploi : Sans Emploi


WOULD YOU TAKE MY HAND ?
Les relations c'est très important:
Les petits posts-it collés au frigo:

MessageSujet: Re: ELIOTT ♦♦ set the fire to the third bar   Lun 8 Mar - 21:18

Re-bienvenue parmi nous alors
T'imagines même pas comme ça fait plaisir de voir des nouvelles inscriptions et gens qui reviennent... I love you

*************************

    WHO EVER THOUGHT THE SUN WILL COME CRASHING DOWN ? My like in flames, my tears complete the pain, we fear the end, the dark as deep as river bed, my book of life incomplete without here.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andras C. Maleaume
OLD WOLF Ad vitam Aeternam
avatar

Messages : 541
Inscription : 29/12/2009
Âge du perso : 35/45 ANS
Emploi : Artiste Polyvalent.
Adresse : N°1271, Crawflyn Woods


WOULD YOU TAKE MY HAND ?
Les relations c'est très important:
Les petits posts-it collés au frigo:

MessageSujet: Re: ELIOTT ♦♦ set the fire to the third bar   Lun 8 Mar - 21:35

Je me suis dit " enfinnnnn un nouveauuuuuu " en courant partout et ba... "Youhouuuuu elle reviennssss "

Re-Bienvenue.. et j'aime la mise en page de ta prez' d'abord

*************************
CREDITS TO AMIRO_C

Night has always pushed up day
You must know life to see decay
But I won't rot, I won't rot
Not this mind and not this heart,
I won't rot.
MUMFORD & SONS ~ After the Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ELIOTT ♦♦ set the fire to the third bar   Mar 9 Mar - 16:07

    mercii beaucoup
    ça fait vraiment plaisir comme accueil
    soleen ; oh si je sais, j'avais un forum où je peinais à avoir des inscriptions dès que je voyais quelqu'un ça illuminait ma journée (aa)
    andras, j'aime ton élan d'hystérie XD et mercii pour ma mise en page <33
Revenir en haut Aller en bas
BRHAPS
SALLY Ω Here come complications.
avatar

Age : 27
Messages : 639
Inscription : 04/12/2009
Âge du perso : 23 ans
Emploi : Sans Emploi


WOULD YOU TAKE MY HAND ?
Les relations c'est très important:
Les petits posts-it collés au frigo:

MessageSujet: Re: ELIOTT ♦♦ set the fire to the third bar   Mar 9 Mar - 18:03

R. Eliott Delaney a écrit:
    mercii beaucoup
    ça fait vraiment plaisir comme accueil
    soleen ; oh si je sais, j'avais un forum où je peinais à avoir des inscriptions dès que je voyais quelqu'un ça illuminait ma journée (aa)
    andras, j'aime ton élan d'hystérie XD et mercii pour ma mise en page <33


En plus, Dianna Agron est un excellent choix

*************************

    WHO EVER THOUGHT THE SUN WILL COME CRASHING DOWN ? My like in flames, my tears complete the pain, we fear the end, the dark as deep as river bed, my book of life incomplete without here.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ELIOTT ♦♦ set the fire to the third bar   Mer 10 Mar - 22:28

    merciii depuis le temps que je souhaitais la jouer, je suis aux anges xD
    désolée si la présentation n'a pas l'air d'avancer, je m'y attaque un peu tout de suite et le reste arrivera prochainement I love you
Revenir en haut Aller en bas
BRHAPS
SALLY Ω Here come complications.
avatar

Age : 27
Messages : 639
Inscription : 04/12/2009
Âge du perso : 23 ans
Emploi : Sans Emploi


WOULD YOU TAKE MY HAND ?
Les relations c'est très important:
Les petits posts-it collés au frigo:

MessageSujet: Re: ELIOTT ♦♦ set the fire to the third bar   Mer 10 Mar - 23:01

T'en fais pas, tu as une semaine, de toute manière I love you

*************************

    WHO EVER THOUGHT THE SUN WILL COME CRASHING DOWN ? My like in flames, my tears complete the pain, we fear the end, the dark as deep as river bed, my book of life incomplete without here.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ELIOTT ♦♦ set the fire to the third bar   Jeu 11 Mar - 16:34

    mercii c'est que, comme j'ai l'habitude de finir mes présentations en une fois, je culpabilise quand je mets plus de temps xD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ELIOTT ♦♦ set the fire to the third bar   Ven 12 Mar - 23:10

La deuxième bannière est magnifique. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ELIOTT ♦♦ set the fire to the third bar   Lun 15 Mar - 20:46

    mercii, je suis bien d'accord avec toi I love you
    tout le mérite en revient à weedseed

    && voilà, désolée d'avoir un peu tardé, mais en théorie ma fiche est terminée = )
Revenir en haut Aller en bas
BRHAPS
SALLY Ω Here come complications.
avatar

Age : 27
Messages : 639
Inscription : 04/12/2009
Âge du perso : 23 ans
Emploi : Sans Emploi


WOULD YOU TAKE MY HAND ?
Les relations c'est très important:
Les petits posts-it collés au frigo:

MessageSujet: Re: ELIOTT ♦♦ set the fire to the third bar   Lun 15 Mar - 21:03

    Je t'en prie, une semaine tout pile, c'est parfait I love you
    Très jolie fiche, que je valide avec plaisir. Je te souhaite officiellement rebienvenue parmi nous I love you

*************************

    WHO EVER THOUGHT THE SUN WILL COME CRASHING DOWN ? My like in flames, my tears complete the pain, we fear the end, the dark as deep as river bed, my book of life incomplete without here.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ELIOTT ♦♦ set the fire to the third bar   Lun 15 Mar - 21:05

    mercii beaucoup I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ELIOTT ♦♦ set the fire to the third bar   

Revenir en haut Aller en bas
 

ELIOTT ♦♦ set the fire to the third bar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GRAVITY • Set me free :: Under the moonlight :: Last breath-