AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Something's getting in the way ♣ R. ANDRAS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Something's getting in the way ♣ R. ANDRAS   Ven 19 Mar - 0:21

La soirée d'ouverture semble être un véritable succès. Cédant à leur curiosité et surtout, à leurs pulsions, les humains ne cessent de venir, attirés par ce lieu mystérieux et secret. Ils n'ont aucun instinct de survie, décidément, contrairement aux loups. Et ils cèdent bien trop facilement à leurs envies. Bien que je ne peux me vanter d'avoir une grande patience, moi non plus... Debout sur le petit balcon du deuxième étage - une petite folie architecturale dont j'ai eu l'idée, en rénovant ces lieux, et qui est accessible uniquement à partir de mon bureau, j'observe ces fourmis bruyants et excités. Un homme d'une quarantaine années est en train de draguer une jolie blonde qui pourrait être sa fille et qui a l'air perdue dans cet environnement. Elle ressemble à une petite biche qui s'est égarée sur l'autoroute et je ne peux m'empêcher d'esquisser un sourire en coin. Un rapide regard échangé avec le barman et je devine déjà ses intentions - il a trouvé sa petite victime pour ce soir. Les loups qui travaillent pour moi sont doués pour se fondre dans la masse et se faire passer pour des humains ordinaires avec une facilité déconcertante. Je n'allais quand même pas mettre en danger ma réputation et celle de ce cabaret, en engageant de jeunes louveteaux sans expérience, qui ne savent pas se contrôler et se laissent guider uniquement par la faim. Savourant cette première victoire, ou tout de moins, mes premiers pas vers la victoire, je ferme les yeux pendant quelques instants. Le parfum qui flotte dans l'air est exquis. La peur, la curiosité, l'excitation, le désir.

J'ai l'impression d'entendre chaque cœur d'humain battre... et l'envie irrésistible de les arracher tous de mes propres mains. Je sais cependant que je dois rester raisonnable. Ne serait-ce que pour ce soir... Mais j'aime tellement observer tous ces pauvres imbéciles contrôlés par leurs hormones, amusé par leur comportement et leur maladresse. Et les sensations qui parcourent ma moelle épinière, à chaque fois que je pense que leur vie est entre mes mains et que je pourrais tous les briser sans effort, sont tout simplement divines. Quittant mon bureau, je me décide finalement de faire un tour dans la salle, en profitant pour regarder les danseuses se déhancher sensuellement sur la scène. Mais alors que la pensée que cette soirée est vraiment parfaite traverse mon esprit, des picotements désagréables parcourent ma nuque. Tendu, alerté, je m'immobilise au milieu de la foule. La musique et les voix ne deviennent plus qu'un son étouffé que j'entends à peine. Toute mon attention est concentrée sur sa présence. Il est proche et malgré toutes ces longues années qui se sont écoulées depuis notre dernière rencontre, une fraction de seconde me suffit pour que la haine soit ravivée, telle une flamme.
« TOI. » je murmure, les dents serrés, sachant que malgré tout le bruit dans la salle, il m'a très bien entendu. Tout à coup, mes certitudes concernant mon calme et mon self-control se dissipent. Je crains qu'une fois que je le verrai, je serai capable de lui sauter à la gorge en ignorant complétement toute cette foule.
Revenir en haut Aller en bas
Andras C. Maleaume
OLD WOLF Ad vitam Aeternam
avatar

Messages : 541
Inscription : 29/12/2009
Âge du perso : 35/45 ANS
Emploi : Artiste Polyvalent.
Adresse : N°1271, Crawflyn Woods


WOULD YOU TAKE MY HAND ?
Les relations c'est très important:
Les petits posts-it collés au frigo:

MessageSujet: Re: Something's getting in the way ♣ R. ANDRAS   Jeu 25 Mar - 20:20



Le temps est long, et la mémoire, elle, demeure son instrument inconscient...
..sa manière fourbe de nous rappeler par quelles épreuves nous sommes passés. Mémoire qui grave les noms, les prénoms, les visages, les sentiments et bien d'autres choses. Mémoire qui sait nous faire souffrir quand elle le veut, sans sommations, provoquant nos malaises, nos peines. Nos souvenirs peuvent parfois être confus mais ils demeurent multiples, denses, comme les livres d'archives. On se rappelle du bien, on se souvient surtout du mal. On se remémore les douleurs, les déceptions, les échecs et ces personnes, surtout eux, ceux qui vous ont dévoilé bestialité, pulsions et haine, ceux que vous avez fini par détester encore plus que vous-même, ceux que vous respecter pour leurs puissances mais que vous haïssez pour leurs comportements. Ces personnes que vous considérez à jamais comme vos égaux mais surtout comme vos ennemis.

La nuit était tombée sur la ville. L'homme était dans son fauteuil, assis, penseur. Devait-il agir ? Devait-il se lever, mettre sa veste et y aller ? Devait-il juste jeter un œil et partir ? Devrait-il s'y confronter sans artifices ? Doit-il vraiment foncer dans la gueule du loup ?
Cette semaine il n'y avait eu qu'un seul nom qui retentissait et faisait écho dans la petite ville; le Red Orgy Cabaret et sa soirée d'ouverture. Les songes d'Andras le rattrapèrent, il repensa à cet homme, ce loup, féroce, remplis de haine et de violence au quotidien. Cet homme avec qui il s'était battu à plusieurs reprises. Toujours très loin de simples bagarre, des luttes à mort, tué ou être tué. Il demeure encore le seul loup qu'il craint et respecte de tout de son être. Cet Eleazar était alors, comme inévitablement, apparu comme le patron de ce lieu. Ce lieu que son sixième sens perçoit déjà comme un danger, une menace.
Devait-il y aller ?

Ce maudit cabaret.. Il ne saurait même pas ce qu'il y a l'intérieur si il n'y va pas, il ne connaitrait même pas le danger qu'il y rôde et à qui il devrait-alors tenir tête à part Eleazar. De ce qu'il avait apprit de son ennemi, Andras pouvait émettre l'hypothèse qu'il ne faisait jamais rien sans un but précis. En l'occurrence, cet établissement pourrait alors couvrir un plan. Mais quel plan ?
L'esprit d'Andras se triturait depuis de longues minutes, à chercher des indices, à s'expliquer la situation, à hésiter d'y aller. Il essaya de se calmer, soufflant fébrilement l'air hors de sa cage thoracique, relaxant ses paupières pendant un court instant. Il se concentrait à présent sur l'unique question qui importait en ce moment; devait-il y aller ? Il ne voulait pas attendre de voir comment les choses allaient évoluer, il ne voulait surtout pas attendre.. Il irait..

Comme une machine, il se mit en route presque instantanément, se levant, le regard assuré, enfilant un manteau puis passant la vieille porte en bois, marchant frénétiquement dans la rue mal éclairée. Andras garda la même allure rapide jusqu'à atteindre Milford Lane, d'où il aperçu alors du coin de l'oeil, des lueurs rouges s'échappant de l'ancien entrepôt racheté et rénové par ce loup. Adoptant un pas toujours certain, il ralentit sa cadence pour ne pas paraitre menaçant le premier et arriva finalement devant les portes de l'établissement.

Une fois rentré, le vieux loup remarqua d'abord cette ambiance de rouge et de noir agitant sa perception. Grâce à sa maitrise des sens, il pouvait de plus en plus se concentrer sur un de ceux-ci. Ainsi, il passa tout de suite après à cette musique trop forte et saccadée, cela lui sembla désagréable et la remit en arrière-plan. Tout naturellement, il passa alors aux odeurs, et connu rapidement la présence de plusieurs loups dissimulés dans la foule. En un clin d'oeil, une odeur se distingua parmi les autres, une odeur dont il se souvenait particulièrement, celle d'Eleazar. Cet homme corrompu et encensé par le loup en lui, et qui avait déjà du le repérer aussi. Andras ne chercha pas à le localiser de suite mais plutôt réfléchir à comment éviter un affrontement devant tant de gens.

« TOI. » Il fut coupé net dans ses réflexions.. C'était sa voix.. Il était plus proche que prévu.. Il murmura à son tour tout en scrutant la foule de gens présents..
"Ça faisait longtemps.. de toute les petites villes du coin, il a fallu que tu choisisse celle-là..pourquoi ici Eleazar ?"

*************************
CREDITS TO AMIRO_C

Night has always pushed up day
You must know life to see decay
But I won't rot, I won't rot
Not this mind and not this heart,
I won't rot.
MUMFORD & SONS ~ After the Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Something's getting in the way ♣ R. ANDRAS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GRAVITY • Set me free :: Under the moonlight :: Last breath-